Kiosque

"L'ouverture et la présence en e-learning : contribution à la modélisation des environnements de e-learning favorables à l'autodirection de l'apprenant" par Annie Jézégou.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail

Bilan d’une quinzaine d’années de travaux théoriques et empiriques en sciences de l’éducation, l’habilitation à diriger des recherches d’Annie Jézégou, chercheur en sciences de l’éducation, contribue à une théorie de la formation à distance qui fait actuellement défaut, en proposant une modélisation des environnements de e-learning favorables à l’autodirection de l’apprenant. Les travaux conduits par ce chercheur se situent à la croisée de trois axes de recherche correspondant chacun à une dimension différente : l’ouverture des environnements éducatifs institués dont le e-learning (dimension technico-pédagogique) ; la présence en e-learning (socio-pédagogique) ; l’autodirection de l’apprenant adulte en e-learning (psycho-pédagogique). Annie Jézégou présente l'essentiel de ses travaux de théorisation de l’ouverture en formation et de modélisation dynamique de la présence en e-learning. Les premiers ont permis de donner une assise théorique à la notion d'ouverture, tout en proposant un instrument : la Grille d’Evaluation de l’Ouverture D’un Environnement éducatif (GEODE). Quant aux seconds, ils caractérisent les processus interactionnels à l’œuvre dans chacune des trois dimensions de la présence (socio-cognitive, socio-affective et pédagogique) ; ils proposent également une Grille d’Evaluation de la Présence en E-learning (GEPE). De ces deux axes de travail résulte l’hypothèse théorique selon laquelle l’ouverture et la présence en e-learning favorisent l’une et l’autre l’autodirection de l’apprenant. Hypothèse mise à l’épreuve de travaux empiriques dont les résultats font aussi l’objet d’une synthèse.

Création site internet : Agence web Images Créations